skip to search skip to navigation skip to main content

Anti-infectieux

Options thérapeutiques en cas d’infections bactériennes graves et d’infections fongiques

Infections par la bactérie Clostridium difficile

Tableau clinique
L’infection par Clostridium difficile – un type de bactérie – est une cause de diarrhées fréquente à l’hôpital. Les résidents d’un EMS et les personnes à domicile peuvent aussi en être atteints. Normalement, la «bonne» flore bactérienne de l’intestin place Clostridium difficile sous contrôle. Mais lorsque le nombre de bonnes bactéries diminue, par exemple sous traitement antibiotique, ce type de bactérie peut proliférer et produire des toxines qui déclenchent une diarrhée.

Le principal symptôme d’une infection par Clostridium difficile est une diarrhée à l’odeur particulièrement nauséabonde. D’autres signes éventuels de la maladie peuvent se manifester sous forme de:

  • crampes abdominales
  • douleurs
  • fièvre
  • nausées
  • perte d’appétit

Les symptômes peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines. Certains patients peuvent être gravement malades, car les toxines de Clostridium difficile sont susceptibles de
causer une sérieuse inflammation et des lésions du côlon (gros intestin); il s’agit alors de colite.

  • Vous faites partie des patients qui présentent un risque accru de contracter une infection par Clostridium difficile si:
  • vous avez plus de 65 ans
  • vous prenez ou avez pris récemment des antibiotiques ou d’autres médicaments qui modifient l’équilibre normal des bactéries intestinales
  • votre système immunitaire est affaibli par une maladie ou par un traitement médicamenteux tel qu’une chimiothérapie
  • vous avez séjourné longtemps à l’hôpital ou dans un autre établissement de soins, par exemple un EMS
  • vous souffrez d’une maladie sous-jacente grave
  • vous avez subi une opération intestinale

Diagnostic
Il est difficile de déceler une infection par Clostridium difficile sur la seule base des symptômes. C’est pourquoi le laboratoire examine la présence de toxines de Clostridium difficile dans un échantillon de selles. Le résultat est normalement obtenu en l’espace d’une journée, cela dépend toutefois des procédés et des protocoles appliqués par le laboratoire local.

Options thérapeutiques
L’infection par Clostridium difficile peut être traitée au moyen d’antibiotiques oraux spécifiques que l’on prend en général pendant 10 jours. Les cas bénins ne nécessitent pas de traitement. Mais votre médecin peut décider d’arrêter l’administration de tous les médicaments susceptibles d’aggraver l’infection (p. ex. d’autres antibiotiques).

Il est utile de boire beaucoup afin de fournir au corps suffisamment de liquide.

Tant que vous souffrez d’une infection par Clostridium difficile, vous ne devez pas prendre de médicaments contre la diarrhée («antidiarrhéiques» contenant du lopéramide, p. ex. Imodium), car ils peuvent ralentir le mouvement intestinal et donc l’évacuation des toxines.

Il vous faut impérativement informer votre médecin si vos symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent.

 

 

 

Date of preparation: 09/2019.
AI_2019_0002_CH

En savoir plus sur nos domaines thérapeutiques:

Protection des données  |  Conditions d'utilisation  |  Politique cadre en matière de Cookies    Copyright © 2019 Astellas Pharma